STOP VIVISECTION : 550 000 signatures et plus !

Paris, le 23 août 2013 – Plus de 550.000 Européens ont déjà voté auprès de la Commission européenne contre l’expérimentation animale. Objectif avant le 31 octobre : un million de signatures !

Pour protester contre la directive relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques adoptée par le Parlement européen le 8 septembre 2010une initiative citoyenne européenne (ICE), intitulée Stop Vivisection, a été lancée le 22 juin 2012. Une ICE représente une avancée démocratique, qui permet aux citoyens de l’UE de proposer et de participer à l’élaboration des lois de l’Union. L’ICE est en effet contraignante pour les autorités de l’UE, mais à condition de réunir un million de signatures en un an.

À ce jour, plus de 550.000 citoyens, dans tous les pays de l’Union européenne ont signifié leur refus de l’expérimentation animale, qui non seulement empêche les progrès médicaux mais « nuit gravement à la santé humaine » et « tue » bien plus et plus surement que le tabac !

wolinski stop vivisection

Stop Vivisection se poursuit jusqu’au 31 octobre, date à laquelle elle devra avoir recueilli 1 million de signatures… C’est dans 70 jours seulement ! De plus en plus d’associations soutiennent cette ICE et encouragent leurs adhérents à signer. Cavanna, fondateur de Charlie Hebdo, et le dessinateur Wolinski, entre autres, soutiennent Stop Vivisection.

Participons tous au succès de cette ICE, qui concerne en réalité notre santé et celle de nos enfants ! Informations (compteur de signatures et horloge en temps réel) et signature le site de la Commission européenne, entièrement sécurisé :www.stopvivisection.eu/fr.

Antidote Europe, un comité scientifique œuvrant pour une recherche biomédicale moderne et efficace, soutient cette ICE, car aucune espèce animale n’est un modèle biologique fiable pour une autre.
– La confiance dans le « modèle animal » permet la mise sur le marché de médicaments qui tuent par effets secondaires plus de 20 000 personnes par an.
– Des substances chimiques, identifiées comme non toxiques pour des rongeurs, peuvent déclencher des maladies graves chez l’homme. 750 000 de nos concitoyens ont été diagnostiqués en 2010 comme souffrant de diabète, d’Alzheimer, de cancers (presque deux fois plus qu’en 2000), obérant leurs espérances de vie.
– La confiance dans le « modèle animal » entraîne la recherche biomédicale dans des impasses, décevant depuis plus d’un demi-siècle les espoirs des patients, gaspillant temps et moyens qui manquent cruellement à la vraie recherche.
– Tout le monde s’esclaffe en entendant dire qu’un rat ou un chimpanzé serait un modèle de l’homme, sauf certains, qui se targuent d’être des scientifiques, mais qui sont demeurés accrocs au « modèle » animal. Il est temps qu’ils se réveillent, temps d’utiliser les méthodes de notre siècle : le xxie !

 

Contact médias :

Angela Tandura
stopvivisectionfrance@gmail.com
06 15 27 05 71