Un million cent soixante treize mille cent trente et une !

Paris, le 06 mars 2015

11051907_764618876966890_6688816427095185194_nAntidote Europe, association créée par des chercheurs pour promouvoir une recherche moderne réellement au service de la santé humaine, engagée pour cette raison dans l’initiative citoyenne européenne STOP VIVISECTION, est heureuse d’annoncer que les signatures certifiées, au nombre de 1.173.131, ont été présentées à la Commission européenne le 3 mars dernier.

Une initiative citoyenne européenne (ICE) n’est pas une pétition. C’est un outil de démocratie directe qui engage la Commission européenne à produire une réponse écrite et argumentée. Ce n’est que depuis le 1er avril 2012 qu’il est possible de lancer une ICE. « Stop Vivisection » n’est que la troisième ICE à avoir réussi à collecter plus d’un million de signatures, dans tous les Etats membres, dans le délai imparti d’une année. Et ce, malgré de nombreuses difficultés et des lenteurs indépendantes de la volonté des organisateurs. Malgré, aussi, l’absence de réponse de certains Etats membres, dans lesquels pourtant de nombreuses signatures avaient été recueillies, ce qui a réduit le total officiel des signatures certifiées.

Les organisateurs de « Stop Vivisection » espèrent que le Parlement européen et la Commission européenne feront un examen approfondi des arguments présentés contre l’utilisation des animaux considérés comme des modèles biologiques de l’homme. Les enjeux vont bien au-delà de ce qui pourrait être imaginé de prime abord.

La réponse officielle de la Commission européenne devra être connue dans les trois mois. Si elle est positive, elle pourrait accélérer l’acceptation réglementaire de méthodes modernes et fiables qui permettraient de mettre en oeuvre une meilleure prévention et, ainsi, d’éviter de nombreux cas de maladies graves qui font de plus en plus de victimes.

La « vivisection » est une méthode obsolète et trompeuse ; elle doit céder la place aux méthodes de recherche et de toxicologie sans animaux, présentant les plus grands avantages, déjà disponibles.

Plus d’informations sur l’ICE « Stop Vivisection » sur : www.stopvivisection.eu

Contacts médias

– Aspects scientifiques, enjeux sanitaires et méthodes modernes : Claude Reiss, 04 76 36 35 87
– Parcours de l’ICE « Stop Vivisection » : Angela Tandura, 06 15 27 05 71, stopvivisectionfrance@gmail.com