medias-04-mai-2018

Le 4 mai 2018, Le Point publiait une tribune sur le cancer, ce que l’Etat pourrait faire pour prévenir cette maladie et ce que la règlementation européenne REACH ne fait pas. Sur les 20 000 substances chimiques enregistrées, seules 181 sont considérées comme « extrêmement préoccupantes » et ne sont pas retirées du marché pour autant. La tribune est co-signée par André Ménache, conseiller scientifique d’Antidote Europe. Elle était publiée sur http://www.lepoint.fr/chroniques/un-etat-liberal-doit-garantir-un-environnement-minimisant-les-risques-sanitaires-04-05-2018-2215893_2.php