Coup de projecteur sur les dons aux associations

Paris le 6 novembre 2017 – L’association Antidote Europe propose un mini-guide pour mieux informer nos citoyens sur l’utilisation qui pourrait être faite de leurs dons. Décembre est, chaque année, un mois propice aux appels aux dons et aux collectes, pour certaines, grâce à des événements organisés dans l’espace public et parfois relayés dans les médias.

Le mini-guide d’Antidote Europe a été conçu afin d’orienter un public très généreux par rapport à ses subventions de nombreuses associations et fondations caritatives à caractère médical, en particulier. Concrètement, il contient trois listes : la verte, indiquant les organismes qui a priori ne subventionnent pas la recherche animale ; la rouge, relative aux structures qui a priori la subventionnent ; et enfin la liste orange, qui désigne les entités pour lesquelles un manque d’informations n’a pas permis de déterminer leur position. Le contenu de ce guide provient de données publiques recueillies sur le site internet de chaque association ou fondation.

Créée par des scientifiques, Antidote Europe démontre que les « modèles animaux » utilisés en recherche biomédicale ou en toxicologie ne permettent pas de prédire les réactions biologiques humaines et devraient être remplacés par des méthodes pertinentes pour l’espèce humaine.

Dès aujourd’hui, le mini-guide est téléchargeable à partir du site d’Antidote Europe qui appelle utilisateurs et associations à lui faire part de ses questions et commentaires. Unique en France et se voulant un outil de référence, le contenu des listes pourra évoluer selon les informations complémentaires recueillies à l’avenir.

Lien vers le mini-guide : http://antidote-europe.org/public/LivretAssocTiers.pdf

Une version imprimée sera également disponible sous peu.

Contact médias

André Ménache, conseiller scientifique

06 23 42 62 95