conf-12-fev-2019

Le 12 février 2019, André Ménache était à Strasbourg pour participer à un débat avec M. Pascal Ancé, responsable scientifique de la formation « Le Primate en recherche biomédicale » et directeur de Silabe, la plateforme adossée au Centre de primatologie de l’Université de Strasbourg, qui fournit des singes pour la recherche (http://www.unistra.fr/index.php?id=22417). Le débat avait pour titre : « La Recherche biomédicale sans recours au modèle animal, est-ce possible ? ». Il était organisé par RETE, une association de Sciences Po Strasbourg composée d’étudiants du Master 1 de Sciences politiques, que nous remercions bien vivement pour leur invitation. Annoncé sur le site de l’Université de Strasbourg (https://www.unistra.fr/index.php?id=19773&tx_ttnews%5Btt_news%5D=17572&cHash=294311e8cabb3d58ff1aabaa05308705), ce débat n’était ouvert qu’aux étudiants et enseignants de cette université. Une cinquantaine environ sont venus. A nouveau, le représentant d’Antidote Europe a exposé des arguments scientifiques montrant l’absence de validité du modèle animal tandis que son adversaire orientait sa présentation vers l’aspect éthique et le respect de la réglementation en ce qui concerne le « bien-être » des animaux de laboratoire.