Antidote dans le métro et dans la rue

Piqûre de rappel pour notre campagne d’affichage dans le métro parisien ! Nous sommes aussi présents sur plusieurs stands à l’occasion de la Journée mondiale des animaux dans les laboratoires.

Dans le métro parisien

Après le succès de notre campagne d’affichage dans le métro parisien en décembre 2016, nous renouvelons l’opération sur une douzaine de quais… et pas des moindres !

Du 18 au 25 avril 2017, notre affiche était visible à Châtelet (ligne 1), Créteil Université (ligne 8), Grande Arche de La Défense (ligne 1 et RER A), Grands Boulevards (lignes 8 et 9), La Motte Picquet Grenelle (ligne 6), Porte Maillot (ligne 1), Sèvres Babylone (ligne 12) et Villiers (ligne 2).

« On vous a dit que pour sauver des enfants, il fallait sacrifier des chiens. Et si c’était faux ? » Que ce soit par des affiches dans le métro, en informant directement le public dans la rue, par des conférences, par des communiqués de presse, etc., Antidote Europe continuera à le répeter, arguments scientifiques à l’appui : les expériences faites sur des animaux ne sont pas prédictives du résultat qui sera observé chez l’homme.

Dans des squares

Antidote Europe étant inscrite à la Maison des associations du 3ème arrondissement de Paris, nous bénéficions d’un nouveau service. Au prix coûtant de l’impression au format A3, nos affiches ont été posées gratuitement sur quatre squares du 3ème arrondissement.

L’affichage dure un mois entier. Nous avons été parmi les premiers à recevoir cette proposition. Nos affiches sont en place pendant tout le mois d’avril.

Nos très vifs remerciements à la Maison des associations du 3ème arrondissement pour la mise en place de cette aide précieuse à la diffusion de notre message.

Sur des stands et manifestations

Le collectif International Campaigns relaye en France la campagne Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires (JMAL), une campagne internationale abolitionniste de tout test et de toute expérience sur tous les animaux pour des raisons éthiques et scientifiques. Elle s’appuie sur la reconnaissance par les Nations Unies du 24 avril comme Journée dédiée aux animaux utilisés dans les laboratoires à travers le monde.

Comme chaque année, Antidote Europe est sollicitée en tant que partenaire scientifique de différentes associations de défense animale qui participent à la JMAL. Des événements et des stands d’information sont organisés dans plusieurs villes de France, principalement entre le 22 et le 29 avril. Pour vous y rendre et pour plus d’informations, consultez le calendrier sur http://www.international-campaigns.org/journee-mondiale-animaux-laboratoires/.

Tous nos remerciements aux militants qui distribuent notre documentation et aux associations qui nous accueillent sur leurs stands.

Le samedi 22 avril, André Ménache et une militante de notre antenne francilienne se sont rendus à Illkirch. Un stand d’information a été tenu au centre de la ville, point de départ d’une marche à laquelle ont participé plusieurs dizaines de personnes.

Cette action visait à informer en particulier sur la présence, dans les environs de Strasbourg, de l’Institut clinique de la souris (ICS). Ce dernier fait partie d’une des treize initiatives européennes de projets d’infrastructure en recherche biomédicale. Ce projet associe des équipes d’excellence spécialisées dans la génétique de la souris à Strasbourg, Orléans, Marseille et Villejuif.

André Ménache a prononcé un discours devant l’ICS en expliquant que l’expérimentation animale perdure principalement grâce (1) au secret (l’ICS se trouve en pleine campagne et les bâtiments ne donnent aucune indication de ce qui se passe à leur intérieur) ; (2) à l’ignorance du public quant à la validité et à l’utilité de l’expérimentation sur des animaux ; et (3) à l’absence d’un débat scientifique approfondi dont les conclusions seraient prises en compte par la règlementation. Pour remédier à cela, Antidote Europe a lancé une campagne pour demander la création d’une Commission d’enquête parlementaire. Une pétition en ligne (http://www.mesopinions.com/petition/politique/experimentation-animale-exigeons-commission-enquete-parlementaire/25725) a déjà réuni plus de 28 000 signatures.

A l’occasion de cet événement, André Ménache a été interviewé par les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), quotidien régional qui a publié un article citant Antidote Europe le 25 avril.

Nous remercions vivement les associations Fight for monkeys et Avenir Vegan, qui ont organisé ces événements et nous ont invités à y participer.

Le 29 avril, Hélène Sarraseca sera présente pour une action d’information sur l’expérimentation animale à Perpignan. Rendez-vous place de la Victoire, devant le Castillet, entre 15h et 18h. Tous nos remerciements à l’association AnimaLibre, organisatrice de cet événement, pour son invitation.