Antidote Europe a 10 ans !
Antidote Europe a 10 ans !
Pourquoi
Pourquoi

Introduction

fleurAntidote Europe oeuvre pour une meilleure prévention en matière de santé humaine, informe sur le danger d’utiliser les données issues de l’expérimentation animale, et fait la promotion de méthodes plus modernes et plus fiables, notamment dans son domaine d’expertise qu’est la toxicologie.

Methodes alternatives
Methodes alternatives
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien

Articles

Protéger notre santé du commerce de la maladie

Le 16 octobre 2014, le professeur Marco Mamone Capria présentait, au Parlement européen, une conférence intitulée : « Protecting our health from the business of disease » (Protéger notre santé du commerce de la maladie). La conférence s’est déroulée tout au long de la matinée. Elle était organisée par l’eurodéputée Eleonora Evi et annoncée par le groupe… Lire la suite

Vidéo accueil

Communiqués de presse

Des Eurocandidats s’engagent pour Stop Vivisection

Paris, le 22 mai 2014 – L’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection sera la première initiative citoyenne examinée par le nouveau Parlement européen et la nouvelle Commission européenne. Elle vient de recueillir le soutien de nombreux candidats aux élections du Parlement européen dans plusieurs pays de l’Union. Si vous êtes candidat aux élections européennes et souhaitez… Lire la suite

Conférences

Le 13 septembre 2014, André Ménache était à Gosport, sur la côte sud de l’Angleterre, pour participer à une manifestation contre l’utilisation de souris par les laboratoires Wickham. Cette firme continue à utiliser des souris pour tester les lots de botox, alors qu’il existe une méthode fiable sans recours à l’expérimentation animale. Cela fait des années que notre directeur suit de près ce sujet. En marge de la manifestation, il a donné une petite conférence à une cinquantaine de militants. Des souris sont également utilisées en France pour contrôler, par le test de la DL50 (dose létale qui tue 50% des animaux d’un lot), cette toxine utilisée pour dissimuler les rides du visage.

10 mensonges
10 mensonges
blog
blog

Dans les médias

Le 27 octobre 2014, La Dépêche relayait sur son site l’action de soutien à l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection du 25 octobre à Toulouse. Dommage que le sujet était présenté sous l’angle exclusif des droits des animaux alors que cette initiative contient aussi une revendication scientifique et pour la santé humaine. L’article était en ligne sur www.ladepeche.fr/article/2014/10/27/1979943-un-happening-pour-alerter-sur-la-cause-animale.html

Adhérer/Faire un don
Adhérer/Faire un don

Actions de lobbying

Le 21 octobre 2014, André Ménache participait à une manifestation contre les importations et exportations de singes pour les laboratoires en Israël. Notre directeur est aussi conseiller scientifique de plusieurs associations et, à ce titre, était sollicité par l’une d’entre elles, « Derrière les portes des laboratoires », une association israélienne qui organisait cette manifestation devant le ministère de la Justice, à Jérusalem. Une longue et efficace action associative en Israël a fini par aboutir à la faillite d’un grand centre d’élevage de singes pour les laboratoires. Des singes capturés sur l’Ile Maurice étaient importés pour être élevés en Israël, qui les exportait ensuite. C’est cette activité d’importation et d’exportation qui était visée par les manifestants s’adressant au procureur général, M. Weinstein. Les quelque 1200 singes actuellement détenus au centre d’élevage pourraient être placés dans un refuge après leur achat par un donateur très généreux qui a offert son soutien à Derrière les portes des laboratoires. Leur sort est suspendu à la décision de M. Weinstein. Une réponse positive à la demande des manifestants et des associations qui se battent pour cette cause depuis des années pourrait signifier la fin de ce commerce de singes en Israël.