Antidote Europe

comité scientifique pour une science responsable

oeuvre pour une meilleure prévention en matière de santé humaine, informe sur le danger d’utiliser les données issues de l’expérimentation animale, et fait la promotion de méthodes plus modernes et plus fiables, notamment dans son domaine d’expertise qu’est la toxicologie.

Présentation

Obligation de financer la recherche animale ?

4 juillet 2015 – The Times
Les britanniques sont particulièrement généreux envers la recherche biomédicale. Or, les associations qui recueillent des dons se voient obligées de soutenir l’expérimentation animale. Que vont faire les donateurs ?

Lire

 

STOP VIVISECTION
une réponse décevante

Communiqué   Historique

10 mensonges sur l’ expérimentation animale

Beaucoup de chercheurs qui pratiquent l’expérimentation animale, ainsi que les autorités ou les particuliers qui les soutiennent, défendent cette pratique avec des affirmations péremptoires. Mais affirmer n’est pas prouver.

En savoir plus

 

Les méthodes « alternatives » à la recherche animale

Il est temps de cesser de se référer à la recherche animale et d’utiliser les méthodes dites « alternatives » (par les autorités), en fait les méthodes véritablement scientifiques et fiables pour l’homme.

Dossier

Pourquoi l’animal n’est pas le modèle biologique de l’homme

Et d’abord, pourquoi le serait-il?
De nombreuses observations montrent, et les récentes découvertes en génétique démontrent, que cette hypothèse est fausse.

Lire

Entretiens avec des chercheurs ou médecins opposés à l’expérimentation animale

Soutenez-nous

Que vous soyez préoccupé par votre santé et celle de vos enfants, par le sort des animaux ou par la contamination des milieux naturels, agissons ensemble !

Adhérer / faire un don




bmj june 2014 small1

Le « modèle animal » remis en question par la communauté médicale britannique

(traduction d’un article du British Medical Journal)

Lire

tile NAE43

La Notice d’Antidote

Cette publication trimestrielle s’adresse à toutes les personnes soucieuses de leur santé et de l’environnement : interviews, articles de vulgarisation scientifique, activités de notre association…

En savoir plus

Les humains ne sont pas des rats de 70kg !

Malgré l’étape réglementaire des tests sur des animaux, les effets secondaires de médicaments sont la quatrième cause de mortalité humaine. Quand il faut évaluer la toxicité des médicaments, les humains ne sont pas des rats de 70 kilos ! Il est temps de dépasser le paradigme actuel d’évaluation de la toxicité des médicaments. La première étape serait de supprimer les exigences réglementaires pour des tests sur des animaux et remplacer ces tests par des méthodes scientifiques du 21ème siècle.

Lire