Conférences

Le mardi 22 avril 2014 à 19h, Claude Reiss sera à Rillieux-la-Pape pour une conférence sur le thème : « Eau et santé ». En première partie, M. Frédéric Le Louedec, ingénieur du génie sanitaire à l’Agence régionale de santé, responsable de la cellule Eaux pour le département du Rhône présentera des informations sur la provenance et la qualité de l’eau distribuée à Rillieux-la-Pape et les principales normes en vigueur. Claude Reiss informera ensuite sur les impacts sanitaires de certains composants présents dans l’eau, l’insuffisance de l’information donnée au consommateur lambda (non chimiste), les limites du système de contrôle de la qualité de l’eau (interactions entre polluants, seuils relativement anciens …) et les solutions pour limiter certains risques. La conférence, suivie d’un débat avec le public, aura lieu à l’Espace Baudelaire, 83 ave de l’Europe, à Rillieux-la-Pape. Nous remercions l’Agence régionale de santé (ARS) Rhône-Alpes et la Confédérations syndicale des familles (CSF) pour l’organisation de cette conférence.

Pourquoi
Pourquoi

Introduction

fleurAntidote Europe oeuvre pour une meilleure prévention en matière de santé humaine, informe sur le danger d’utiliser les données issues de l’expérimentation animale, et fait la promotion de méthodes plus modernes et plus fiables, notamment dans son domaine d’expertise qu’est la toxicologie.

Methodes alternatives
Methodes alternatives
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien
  • Dernier entretien

Articles

Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires

A l’appel du collectif International Campaigns, 300 manifestants exigeront à PARIS, PLACE DE LA REPUBLIQUE, samedi 26 avril 2014, de 14h à 17h, le financement massif et le développement généralisé des méthodes de recherche et de test sans animaux. Ils dénonceront aussi l’expérimentation animale, une pratique à la fois cruelle envers les animaux, archaïque et… Lire la suite

Vidéo accueil

Communiqués de presse

STOP VIVISECTION franchit la deuxième étape

Paris, le 7 janvier 2014 - Plus d’un million de citoyens européens exigent l’abolition de l’expérimentation animale. Leurs arguments sont à la fois éthiques et scientifiques. Le décompte final des signatures recueillies en soutien à l’initiative citoyenne européenne (ICE) Stop Vivisection a été communiqué fin décembre : 1.326.000 ! Une extraordinaire mobilisation, une réussite éclatante malgré… Lire la suite

10 mensonges
10 mensonges
blog
blog

Dans les médias

Le 22 avril 2014 à 15h, Luce Lapin (journaliste de Charlie Hebdo bien connue de nos lecteurs) sera l’invitée de l’association L214 pour son émission sur Radio Enghien (IdFM98), première radio du Val d’Oise. L’émission a été enregistrée le 10 avril dernier et fait suite à un première partie diffusée le 15 avril, que vous pourrez réécouter sur http://luce-lapin-et-copains.com/2014/04/11/luce-lapin-invitee-de-l214-sur-radio-enghien-idfm-98/. Dans la partie présentée le 22 avril, Luce abordera le thème de l’expérimentation animale et donnera les dernières nouvelles concernant l’initiative citoyenne européenne Stop Vivisection.

Adhérer/Faire un don
Adhérer/Faire un don

Actions de lobbying

Le 1er avril 2014, Claude Reiss était au Parlement européen à Bruxelles pour soutenir une pétition demandant l’arrêt de l’utilisation d’animaux dans le cadre de REACH. Ce règlement européen sur les substances chimiques, impose, en effet, des tests sur des animaux pour des substances produites au-delà d’un certain tonnage. La pétition a été lancée par des associations allemandes. Elle utilise l’argumentation scientifique d’Antidote Europe pour exiger l’arrêt des tests sur des animaux et leur remplacement par des méthodes fiables pour l’homme. Nous vous en parlions déjà dans La Notice d’Antidote de décembre 2013, où nous vous donnions l’adresse pour signer : www.gopetition.com/petitions/stop-reach-no-animal-testing-for-a-failed-chemicals-policy.html. Ce 1er avril, une audition était organisée en présence de plusieurs membres du Parlement européen et de la Commission européenne. Notre président a insisté sur les problèmes de santé humaine que pose l’utilisation de données animales sur la toxicité des substances chimiques. Il a donné en exemple le programme TOX21, Aux Etats-Unis, où la toxicogénomique est déjà utilisée. Contrairement à une initiative citoyenne, une pétition n’a pas de valeur contraignante. Mais nous sommes reconnaissants à Mmes Menzel et Urban, rédactrices de cette pétition, pour cette nouvelle occasion qui nous a été donnée d’exposer nos arguments au sein du Parlement européen, qui plus est à la veille des élections.